Peut-on mélanger les sciences et la foi

Image Partageons sur les livres, les auteurs littéraires, les poètes, les philosophes, etc.
Avatar du membre
Serge
En camping
En camping
Messages : 42
Enregistré le : sam. 02 mars 13, 9:53
Localisation : Châteaurenard
Contact :

Re: Peut-on mélanger les sciences et la foi

Message par Serge » sam. 02 mars 13, 19:29

Une question (presque) innocente en passant :
J'ai cru lire "foi" puis un peu plus loin "spiritualité" :Pensez-vous les deux choses semblables ?

Sinon, mon avis sur la question...
Il est évident que la foi, qui ne repose que sur la croyance sans preuve, ne peut guère s’accommoder des travaux de la science, qui ne repose que sur des faits, et réciproquement.
La foi catholique, pour ne citer qu'elle, affirme que le monde à environ 6000 ans (vérifiez ^^)

Quant on sait que les archéologues en sont déjà à dater des sites entre 9 500 et 12 000 ans, on est en droit d'imaginer un prêtre froncer les sourcils en regardant... votre chaine locale qui cause de science ! (j'ai cru comprendre qu'il y avait plusieurs pays rassemblés par et sur ce forum)

Cela dit, si on parle de spiritualité, et non de foi (c'est très différent), alors, il suffit de s'intéresser à la gnose de Princeton (déjà assez vieux) ou, mieux encore et bien plus récent, aux travaux et découvertes de la physique quantique, pour réaliser que la science n'est plus sans conscience et que nos doctes scientifiques, autrefois quelque peu bornés, vont finir, si on les laisse faire, par nous parler de Dieu !

Si ce n'est déjà fait, je ne saurais trop vous recommander de chercher, sur "google", les textes et les vidéos qui parlent, par exemple et entre autres, de Gregg Braden.
Gare aux surprise pour ceux encore habitués à ces pugilats stupides et désormais dépassés, entre les spiritualistes et la science !

Bien à vous :-)

--
La seule chose qui rend une chose possible est que vous acceptiez qu'elle le soit.

Avatar du membre
Lorelei
Administration
Administration
Messages : 84610
Enregistré le : lun. 16 mai 05, 11:50
Contact :

Re: Peut-on mélanger les sciences et la foi

Message par Lorelei » sam. 02 mars 13, 19:58

Pour moi, la foi résulte d'une ou plusieurs expériences individuelles, spirituelles, tangibles, comme une révélation, perçue notamment pendant la prière ou la méditation. La connaissance peut conduire à la foi, grâce à la révélation, qui est comme une grâce reçue.
Pour moi, la foi n'est en aucun cas une crpyance, c'est une vérité issue d'une expérience concrète et indéfectible.


La science peut difficilement appréhender les choses spirituelles, car la science n'étudie que la matière.
Donc mise à part mesurer les ondes alpha du cerveau... :pamaf
"On reconnait le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite les animaux" Gandhi

Avatar du membre
Serge
En camping
En camping
Messages : 42
Enregistré le : sam. 02 mars 13, 9:53
Localisation : Châteaurenard
Contact :

Re: Peut-on mélanger les sciences et la foi

Message par Serge » dim. 03 mars 13, 1:14

Lorelei a écrit :...car la science n'étudie que la matière.
Donc mise à part mesurer les ondes alpha du cerveau... :pamaf
Je peux t'assurer que ce n'est plus le cas !
Les physiciens quantiques qui sont par ailleurs d'authentiques scientifiques, sont en train de faire voler en éclats toutes ces anciennes barrières qui ne se sont jamais trouvées dans la matière mais dans notre propre esprit.

Ce même esprit qui a tenté d'étudier la matière sans se rendre compte qu'elle était en fait de l'esprit, c'est à dire de la Lumière condensée.
A présent, celui qui étudie l'univers commence à comprendre qu'il fait partie intégrante de cette même étude.

Pour ce qui est de la foi, le problème vient je crois du fait que nous ne donnons pas le même sens aux mots employés.
Connaître consiste en une expérience directe, vivante et se passe donc de la foi qui revient à croire sans preuves ni connaissances personnelles du sujet.

Celui qui a vécu des expériences "sait", il n'a plus besoin de croire et sa foi en une chose qu'il pressent véritable, est avantageusement remplacée par la certitude que donne la connaissance directe. (expérimentale)
Je pense que toi tu veux plutôt parler de cette confiance absolue qui naît de la connaissance directe, du vécu personnel.

Le mot "foi" se rapporte, originellement, à cette faculté de croire sans aucune preuve ni expérience directe.
Cela dit, je suis toujours un peu à cheval avec l'étymologie, ce qui peut me rendre un brin agaçant quand on ne connaît pas mes intentions réelles en la matière (redonner aux mots leur lettres de noblesse originelles)

Cela étant dit, si tu as envie de dire "foi" au lieu de "connaissance" ou de "confiance basée sur l'expérience", tu as parfaitement le droit ! Il ne faut pas écouter les vieux polissons rabats-joie tels que moi, disait une amie :grin:

--
La seule chose qui rend une chose possible est que vous acceptiez qu'elle le soit.

Avatar du membre
Lorelei
Administration
Administration
Messages : 84610
Enregistré le : lun. 16 mai 05, 11:50
Contact :

Re: Peut-on mélanger les sciences et la foi

Message par Lorelei » dim. 03 mars 13, 10:36

Croire sans preuve est une autre foi, c'est la foi aveugle, basée sur une confiance totale envers ce que propose quelqu'un ou quelque chose du monde extérieur.
Je ne la dénigre pas, chacun son chemin, mais ce n'est pas le mien.
C'est bien pour cela que j'ai commencé ma phrase par "pour moi".
C'est ma manière de voir.

ps : je suis moi-mêrme très attachée au sens des mots. Le mot foi vient de "fidélité".
"On reconnait le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite les animaux" Gandhi

Avatar du membre
angel
En résidence
En résidence
Messages : 371
Enregistré le : mer. 12 août 09, 11:28
Localisation : Entre Océan, Garonne et Pyrenées

Re: Peut-on mélanger les sciences et la foi

Message par angel » mar. 05 mars 13, 7:57

La science et la foi sont antinomiques. Elles ne peuvent que cohabiter dans une même personne.
Sinon la science n'est plus qu'un mot dénaturé utilisé par les religieux. C'est le cas des fondamentalistes qui prétendent que toutes les connaissances sont dans la Bible. Un scientifique qui à la foi c'est possible à condition que ces deux concepts n'interfèrent pas.

Avatar du membre
Serge
En camping
En camping
Messages : 42
Enregistré le : sam. 02 mars 13, 9:53
Localisation : Châteaurenard
Contact :

Re: Peut-on mélanger les sciences et la foi

Message par Serge » mar. 05 mars 13, 16:05

Je ne saurais trop te conseiller de lire les derniers travaux des physiciens quantiques dont certains sont bardés de diplômes et ont même reçu des prix récompensant leurs travaux (Champs morphogénétiques, matrice énergétique, fractales, etc.)

Ils représentent la science non pas "de demain" mais celle qui s'est déjà installée et à notre insu.
Et si cette science là n'est pas encore connue et acceptée de tous, c'est parce que quelques-uns font encore un peu durer les choses. En effet, il va leur falloir, au préalable, trouver un moyen de justifier leurs affirmations de jadis, tandis qu'une science encore pauvre en intelligence et en ouverture d'esprit, avait encore le bon ton de leur donner raison.

Je reconnais que de devoir retourner sa veste et accepter l'inverse de ce que nous affirmions bien haut quelques temps auparavant, doit consister en une épreuve psychologique des plus déplaisantes...
Cela dit, je ne peux que conjecturer sur la chose car je n'ai jamais eu à changer d'avis sur ce que je considérais comme étant la réalité ^^
(oui, bon, OK, c'est de l'humour très polisson, la touche finale qui remplace la chantilly sur le gâteau mais je n'ai pas pu m'en empêcher, désolé !)

Cordialement.

--
La seule chose qui rend une chose possible est que vous acceptiez qu'elle le soit.

Avatar du membre
YANOU
Conseil Général
Conseil Général
Messages : 5225
Enregistré le : ven. 06 mars 09, 21:20
Localisation : Villeneuve-lès-Béziers FRANCE

Re: Peut-on mélanger les sciences et la foi

Message par YANOU » mar. 05 mars 13, 16:26

Je m'en tiendrai au ''pari ''de Pascal ...
Blaise Pascal ( 1623- 1662) est un mathématicien et physicien, philosophe, moraliste et théologien français.
Dans les Pensées, Pascal présente plusieurs paradoxes philosophiques : infini et néant, foi et raison, âme et matière, mort et vie, sens et vanité -- apparemment n’arrivant à aucune conclusion définitive sans l’appui de l’humilité et de la grâce. En les rassemblant, il développe le pari de Pascal.
Source :Wiképédia

Si Dieu n’existe pas, le croyant et le non croyant ne perdent rien.
Si Dieu existe, le croyant gagne tout, c'est-à-dire le paradis, la béatitude, le non croyant va en enfer, donc perd tout.
Il est donc plus avantageux de croire en Dieu.


Le Pari de Pascal tente par un raisonnement quasi mathématique de convaincre qu'il y a tout à gagner à croire en Dieu, et rien à perdre.
C’est une des meilleures tentatives pour concilier la logique (fondée sur la démonstration et rationnelle) et la foi (fondée sur la croyance, et peu rationnelle).En gros, allier science et foi.
cependant .... le fameux pari de pascal est une manière de penser comme une autre, mais ça ne convaincra pas un athée pour autant. c'est un pari hypocrite non ? et à mon sens il y a donc beaucoup à perdre. déjà son " honneur " si on fait une chose hypocritement...
''Nous sommes tous ignorants, mais nous n'ignorons pas les mêmes choses''(A.Einstein )

Avatar du membre
Serge
En camping
En camping
Messages : 42
Enregistré le : sam. 02 mars 13, 9:53
Localisation : Châteaurenard
Contact :

Re: Peut-on mélanger les sciences et la foi

Message par Serge » mar. 05 mars 13, 16:48

Personnellement, je n'ai pas de croyances.
D'ailleurs, je ne m'intéresse jamais à ce que je pourrais croire car ce que je connais occupe déjà l'essentiel de mon temps de libre. Cela parce que j'ai passé l'essentiel de mon temps de libre, ces trente huit dernières années, à l'étude et à la pratique de certains sujets plutôt que d'autres.

Toutefois, et par exemple, quand on me demande si je "crois" aux extraterrestres, attendu que je n'ai jamais vu ni de soucoupes volantes ni ceux qui sont supposés les piloter, je me contente de dire que je ne sais rien du sujet et ne m'en occupe absolument pas, me contentant, éventuellement, de m'instruire auprès de ceux qui ont des choses à dire à ce sujet.

Par contre, si on me demande si je "crois" aux sorties de corps (Voyages astraux), au fait que l'on puisse soigner les autres avec ses mains (magnétisme), aux contacts avec "l'après-vie", les Maîtres et ceux qui sont décédés, je réponds par l'affirmative.
Ce faisant, je respecte les idées de l'autre personne car elle est partie du principe de la seule croyance tandis que moi, je puis continuer à ne parler que de ce que je connais, personnellement.

La plus stupide des attitudes serait, selon moi, d'essayer de convaincre les autres au sujet de ce qu'ils ne peuvent ni ne désirent expérimenter par eux-mêmes, seule "preuve" vraiment digne de ce nom.

C'est l'avantage des forums car, sur ce derniers, chacun peut traiter librement de ce qui occupe son attention tandis que tous les autres sont libres soit de s'y associer, soit de fuir le fil de discussion comme l'on fuit la peste, le choléra et la fièvre bubonique ! (lol)
Il existe, bien évidemment, une autre variante mais mon propos n'est pas de mon montrer polisson à chaque fois^^

Bien à vous.

--
La seule chose qui rend une chose possible est que vous acceptiez qu'elle le soit.

Avatar du membre
Jihelge
Conseil Général
Conseil Général
Messages : 6355
Enregistré le : mer. 23 déc. 09, 12:54
Localisation : La Réunion
Contact :

Re: Peut-on mélanger les sciences et la foi

Message par Jihelge » mer. 06 mars 13, 19:07

Croyance, foi, spiritualité, religion, science.....et phylosophie, chemin, réflexion ????

Quelle cuisine ?

Le pari de Pascal. Mon dieu quel horreur. Fi donc, impie, blasphémateur. La foi vient de soi, de son coeur de toute son ame. Dieu n'est pas un calcul.

En serait-on à calculer qu'il est plus rentable de miser deux euros au loto plutôt que d'acheter un cierge à l'église (ou inversement) pour s'enrichir ?prie t on pour obtenir quelque chose ? Ce n'est pas le message de la bible. Du moins pas en ce qui concerne le bien matériel. L'enfer ou le paradis se "gagnent-il" comme un passeport pour l'éternité ?
Déjà Pascal en son temps avait eu les reproches de la Sainte Mère l'Eglise lors de son objet du pari qui avait fait scandale.
Doit-on parler rentabilité en parlant foi, croyance, religion ? Si je fais cela suis-je encore croyant, ai-je la foi ?

La foi c'est l'espérance dans une providence elle inconditionnelle de la croyance. Donce passant forcément par la croyance qui comme le mot indique impose de "croire" aveuglément et d'adopter le dogme comme unique Vérité (avec le grand V).
L'athée est dans la même impasse que l'ultra croyant. Le dogme de la non existence de dieu ou d'une providence (voire conscience) lui est interdit. Sa seule issue est donc le suicide. Mais alors quel intérêt d'être sur terre ? Pour qu'il y ai une raison d'être il faut fatalement que j'espère en demain.
L'ultra croyant est lui prisonier du dogme de la règle de la Vérité. Les Evangiles ne sont pas la parole de Dieu mais des écrits humains (la Bible aussi, comme le Coran). Une retranscription d'un message reçu.

La position de la spiritualité est plus intéressante. Inclue dans la croyance, la foi ou même l'athéisme, elle peut se vivre en dehors de tout dogme, de toute religion. elle permet d'admettre une probable conscience, un lien transverse entres tous les éléments de l'UNivers et c'est admettre indirectement (si on y tient) un schéma intélligent, en dehors de la simple causalité.

Pour ma part je suis dans une position de cherchant n'admettant aucun dogme sans pour autant accepter toute formulation, sous quelques prétextes scientifiques, comme étant une vérité absolue une réponse à la question que l'on ne peut remettre en cause.
La science et la spiritualité ne sont donc pas incompatibles
On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux

Répondre

Retourner vers « Le café des lettres et de la philo »