[Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Image Partageons sur les livres, les auteurs littéraires, les poètes, les philosophes, etc.
Répondre
Avatar du membre
Jihelge
Conseil Général
Conseil Général
Messages : 6349
Enregistré le : mer. 23 déc. 09, 12:54
Localisation : La Réunion
Contact :

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Jihelge » ven. 11 juil. 14, 11:11

:fou: PFIOUUUU !rigoler! !rigoler! !rigoler!

il va nous falloir plus d'une heure à nous pour lire et digérer tout ça !!! !rigoler!

Ne t'en fais pas pour les fautes on sait bien que quand on écrit "à la volée" souvent on en rate beaucoup!!! c'est pas grave l'essentiel c'est ce que tu nous a apporté! :kiss:
On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux

Avatar du membre
Patience
Conseil Général
Conseil Général
Messages : 9271
Enregistré le : lun. 12 févr. 07, 18:29
Localisation : Est
Contact :

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Patience » ven. 11 juil. 14, 11:19

Bin sur un an cela fait pas tant que cela !!! Souvent lorsque je travaille , le soir je ne lis que 10 mns car couchée trop tard et fatiguée .
Garder l'espoir en soi, garder l'espoir en la vie et l'amitié...

Avatar du membre
Diane
Membre du comité de jumelage
Membre du comité de jumelage
Messages : 3949
Enregistré le : sam. 20 avr. 13, 12:22

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Diane » ven. 11 juil. 14, 16:10

Waouuuuu je viens de lire toute la file de tes lectures, dis donc...

Timothy Findley je l'adore.

J'y reviendrai tu lis beaucoup plus rapidement que moi. !extra!
"On n'a pas un coeur pour les humains Et un coeur pour les animaux. On a un coeur, ou on n'en a pas!" Alphonse de Lamartine

Avatar du membre
Diane
Membre du comité de jumelage
Membre du comité de jumelage
Messages : 3949
Enregistré le : sam. 20 avr. 13, 12:22

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Diane » sam. 12 juil. 14, 1:55

Image
L'analphabète qui savait compter.
Jonas Jonasson
Presses de la cité.

Très inégal en ce qui me concerne. Éclaté aussi, déjanté. C'est loufoque mais cohérent.
J'avais adoré "Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" et j'ai aimé celui-ci aussi.
Les personnages sont des caricatures vivantes. C'est totalement fou, délirant, personnages
attachants. L'auteur nous parle de racisme, de politique, de bombes nucléaires. Il y a des
invraisemblances qui me fatiguent un peu par contre. Comment un président chinois peut-il
hériter d'une bombe nucléaire et sans aucun problème la transporter en avion de la Suède
à la Chine???
Bref j'ai aimé le côté déjanté de Jonasson mais de temps en temps c'était trop gros...


4" couverture:
"Statistiquement la probabilité qu'une analphabète née dans les années 1960 à Soweto
grandisse et se retrouve un jour enfermée dans un camion de pommes de terre en
compagnie du roi de Suède et de son Premier ministre est d'une sur quarante-cinq
milliards six cent soixante-six millions deux cent douze mille huit cent dix.
Selon les calculs de ladite analphabète."

Tout semblait vouer Nombeko Mayeki, petite fille noire née dans le plus grand ghetto
d'Afrique du Sud, à mener une existence de dur labeur et à mourir jeune dans l'indifférence
générale. Tout sauf le destin. Et sa prodigieuse faculté à manier les nombres. Ainsi,
Nombeko, l'analphabète qui sait compter, se retrouve propulsée loin de son pays et
de la misère, dans les hautes sphères de la politique internationale.
Lors de son incroyable périple à travers le monde, notre héroïne rencontre des
personnages hauts en couleur, parmi lesquels deux frères physiquement identiques et
pourtant très différents, une jeune fille en colère et un potier paranoïaque. Elle se
met à dos les services secrets les plus redoutés au monde et se retrouve enfermée
dans un camion de pommes de terre. À ce moment-là, l'humanité entière est menacée
de destruction.
Dans sa nouvelle comédie explosive, Jonas Jonasson s'attaque, avec l'humour
déjanté qu'on lui connaît, aux préjugés et démolit pour de bon le mythe selon lequel
les rois ne tordent pas le cou aux poules.
"On n'a pas un coeur pour les humains Et un coeur pour les animaux. On a un coeur, ou on n'en a pas!" Alphonse de Lamartine

Avatar du membre
Diane
Membre du comité de jumelage
Membre du comité de jumelage
Messages : 3949
Enregistré le : sam. 20 avr. 13, 12:22

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Diane » dim. 13 juil. 14, 4:21

Image
Mr Gwyn
Alessandro Baricco.

Un petit livre merveilleux, j'ai adoré cette lecture, une écriture intelligente. Quelle belle idée
de faire des portraits avec les mots comme outils. Beaucoup de belles émotions au long de ce livre.
Quelle imagination fertile et surprenante, on apprécie chaque détail. J'ai adoré ce livre dans
lequel on touche l'essence de l'écriture; c'est tout simplement brillant.


Résumé:
Romancier britannique dans la fleur de l'âge, Jasper Gwyn a à son actif trois romans qui lui ont valu un
honnête succès public et critique. Pourtant, il publie dans The Guardian un article dans lequel il dresse
la liste des cinquante-deux choses qu'il ne fera plus, la dernière étant : écrire un roman. Son agent,
Tom Bruce Shepperd, prend cette déclaration pour une provocation, mais, lorsqu'il appelle l'écrivain,
il comprend que ça n'en est pas une : Gwyn est tout à fait déterminé. Simplement, il ne sait pas ce
qu'il va faire ensuite. Au terme d'une année sabbatique, il a trouvé : il veut réaliser des portraits, à
la façon d'un peintre, mais des portraits écrits qui ne soient pas de banales descriptions. Dans ce but,
il cherche un atelier, soigne la lumière, l'ambiance sonore et le décor, puis il se met en quête de
modèles. C'est le début d'une expérience hors norme qui mettra l'écrivain repenti à rude épreuve.
Qu'est-ce qu'un artiste ? s'interroge Alessandro Baricco, dans ce roman intrigant, brillant et
formidablement élégant. Pour répondre à cette question, il nous invite à suivre le parcours de
son Mr Gwyn, mi-jeu sophistiqué mi-aventure cocasse. Et, s'il nous livre la clé du mystère Gwyn,
l'issue sera naturellement inattendue.
"On n'a pas un coeur pour les humains Et un coeur pour les animaux. On a un coeur, ou on n'en a pas!" Alphonse de Lamartine

Avatar du membre
Diane
Membre du comité de jumelage
Membre du comité de jumelage
Messages : 3949
Enregistré le : sam. 20 avr. 13, 12:22

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Diane » mar. 15 juil. 14, 21:44

Image
Love Song
Philippe Dijan

Je n'avais pas lu de Dijan je crois bien depuis "37°2 le matin" dans les années 80... ça fait un bail et j'ai adoré ma lecture. Belle écriture, facile à lire.
Avec quelques surprises aussi le long de la lecture. Avec Dijan on se sent presque sur place. Dans les dilemmes aussi. Je ne vois pas Dijan comme parfois les critiques le voient, un produit de la beat génération. Pas du tout.
"Love Song"???? pas vraiment. Mais le lire c'est comme s'enfoncer dans une vieille pantoufle, avec une couverture chaude dans un bon fauteuil et relaxer avec une écriture familière et confortable. L'amour, la tricherie, le vieillissement, le sexe et une certaine tristesse. On y trouve du désabusement en fond sonore.
Une certaine violence aussi.
Bref j'ai bien aimé ma lecture malgré les invraisemblances parfois, comme une lecture petit confort dans mon lazy boy, ou dans une balancelle au soleil.


Résumé:
Daniel est un musicien accompli. À cinquante ans et quelques, sa carrière est faite, il est l’auteur
de plusieurs gros succès, de plus d'une dizaine d’albums, et tourne dans le monde entier.
Le public et la critique l’adorent, on le reconnaît dans la rue et le désordre de sa vie
conjugale avec Rachel fait parfois la une de la presse people. Mais ces derniers temps,
l’industrie du disque a changé sans qu’il s’en aperçoive. Et, quand il remet à sa maison
de disques ses nouveaux morceaux, le verdict tombe : pas assez commercial. Renvoyé
en studio, il doit d’urgence trouver l’inspiration, quand sa femme, qui l’avait quitté depuis
huit mois, choisit justement ce moment pour revenir…
"On n'a pas un coeur pour les humains Et un coeur pour les animaux. On a un coeur, ou on n'en a pas!" Alphonse de Lamartine

Avatar du membre
Ormisto
En camping
En camping
Messages : 41
Enregistré le : mar. 22 juil. 14, 10:27

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Ormisto » mar. 22 juil. 14, 17:42

Le tueur de Talladega de I Johansen

Ca se passe en Atlanta
Face à face entre une femme qui veut faire éclater la vérité sur le meurtre de sa fille
Une histoire peu commune poignante, un peu pour psychopathe aussi :grin:

Avatar du membre
Diane
Membre du comité de jumelage
Membre du comité de jumelage
Messages : 3949
Enregistré le : sam. 20 avr. 13, 12:22

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Diane » mar. 22 juil. 14, 23:55

Image
Un si joli visage.
Lori Lansens

Très agréable lecture d'été. Lansens est excellente pour dresser les portraits types de ses héroïnes, il y a quelques années j'avais lu d'elle: "Elles" et c'était tout aussi fort (histoire de deux soeurs siamoises reliées par la tête, et devenant adultes) Ici Mary Gooch est un personnage très attachant, et l'auteur sait raconter une histoire à partir de pas grand chose avec beaucoup d'humanité, parfois drôlement aussi.



Résumé:
Le jour de ses noces d’argent, seule dans sa maison de Leaford, en Ontario, Mary Gooch, quarante-trois ans, obèse et craintive, attend le retour de son mari. Mais au fond, Mary attend secrètement que sa vie commence enfin, qu’on cesse seulement de lui dire qu’elle a « un si joli visage » en évitant, par gêne ou par politesse, le reste de son corps rond. Elle rêve d’un destin où elle ne serait plus consumée par la faim et par l’inquiétude.

Mary Gooch attend. Jimmy ne reviendra pas.

Dans une courageuse tentative pour s’évader de sa prison de chair, elle s’envole pour la Californie où, croit-elle, son mari fugueur a trouvé refuge. Au bout de son chemin, elle fera la rencontre de la plus surprenante des femmes : elle-même.
"On n'a pas un coeur pour les humains Et un coeur pour les animaux. On a un coeur, ou on n'en a pas!" Alphonse de Lamartine

Avatar du membre
Diane
Membre du comité de jumelage
Membre du comité de jumelage
Messages : 3949
Enregistré le : sam. 20 avr. 13, 12:22

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Diane » lun. 28 juil. 14, 1:04

Image
Solstice
Joyce Carol Oates

C'est une histoire d'amour entre deux femmes, une histoire platonique mais passionnée.
Comme dans le résumé j'ai eu le goût de brasser la cage de l'enseignante qui ne réagissait
pas et se laissait abuser ainsi.
On finit par s'attacher aux personnages; ça n'est pas le meilleur de Joyce Carol Oates que
par ailleurs j'adore et dont j'ai lu beaucoup d'oeuvres.

Résumé:
Une jeune professeur timide et effacée, récemment divorcée, commence une nouvelle vie :
nouvelle ville, nouveau boulot, nouveaux amis. Invitée par le directeur de l'école où elle
travaille, elle fait la rencontre de la personne la plus fantasque, la plus fascinante et la plus
recherchée de la région : la veuve d'un peintre célèbre, elle-même peintre abstrait. Cette
dernière la prend sous son aile, l'invite chez elle, s'invite à tout moment... Bref, cette femme
est une tornade et notre jeune dame tombe complètement sous le charme. Mais jusqu'où
cette amitié va-t-elle aller? Entre puissance et soumission, ne risque-t-il pas d'y avoir
destruction d'un des protagonistes?
La confrontation de deux mondes si différents, d'un côté un travail régulier et précis de
professeur et de l'autre le monde de l'art où l'artiste fait comme il entend, est la base
de ce roman. Mais l'auteur arrive à développer là-dessus une histoire d'amitié qui risque
de mal tourner à cause des différences de caractère et d'éducation des deux femmes.
Elle arrive, à partir d'un fait tout simple, à faire monter en puissance (et en cauchemar)
l'histoire, qui finalement pourrait arriver à n'importe qui. La seule chose qui m'ait déplu,
c'est que pendant une grande partie du roman, j'ai quand même eu envie de secouer
comme un prunier la professeur, qui ne réagissait pas suffisamment à mon goût.
Et pourtant, si elle avait été autrement, le roman n'aurait pu exister!
Source:Guide de la bonne lecture.
"On n'a pas un coeur pour les humains Et un coeur pour les animaux. On a un coeur, ou on n'en a pas!" Alphonse de Lamartine

Avatar du membre
Diane
Membre du comité de jumelage
Membre du comité de jumelage
Messages : 3949
Enregistré le : sam. 20 avr. 13, 12:22

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Diane » sam. 02 août 14, 2:08

Image
"Perdre le nord"
Kathy Reichs
Best sellers.
Robert Laffont.

Belle écriture, un livre qui se lit très bien. Mais ça été long avant d'embarquer et une fois dedans j'ai voulu savoir la fin et ça déboulait.
C'est son quinzième polar et une petite partie se déroule à Montréal, donc de reconnaître les endroits c'est amusant.
Ce que j'aime d'elle c'est qu'on apprend aussi en lisant. Cette fois c'était sur l'industrie de l'extraction du diamant dans le Grand Nord Canadien avec des explications claires sur ce qu'est un jalonnement, une pipe de Kimberlite tout en ne perdant jamais le fil de l'histoire.
Un peu tiré par les cheveux parfois.

L'histoire commence avec la découverte de trois cadavres de bébés dans un appartement de Saint-Hyacinthe ce qui conduit la détective Temperance au fin fond de l'Alberta puis à Yellowknife sur les traces
de la mère qui change de nom continuellement. Fin surprenante.

Je ne le conseille pas particulièrement étant donné le temps que ça prend pour embarquer dans ce livre. Mais ça peut être moi la "lacune" car je n'aime pas les polars.
"On n'a pas un coeur pour les humains Et un coeur pour les animaux. On a un coeur, ou on n'en a pas!" Alphonse de Lamartine

Avatar du membre
Diane
Membre du comité de jumelage
Membre du comité de jumelage
Messages : 3949
Enregistré le : sam. 20 avr. 13, 12:22

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Diane » dim. 21 sept. 14, 19:10

Image
Rosy &John
Pierre Lemaître.

Petit roman court mais prenant, en livre de poche, presque une nouvelle. Bref court et intense.
Très bien écrit, pas de fioriture, pas d'excès de style. Une écriture que je qualifies d'intelligente. Avec des sourires parfois.


résumé:
"La bombe a convenablement fonctionné; sur ce plan, il a tout lieu d'être satisfait. Les rescapés tentent déjà de secourir les victimes restées au sol. Jean s'engouffre dans le métro. Lui ne va secourir personne. il est le poseur de bombes."
Jean Garnier n'a plus rien à perdre dans la vie: sa mère est en prison, sa petite amie a été tuée et il n'a plus de travail. Face à ce jeune paumé, Camille Verhoeven doit agir avec plus de finesse que jamais: Jean est-il une vraie menace pour le pays tout entier, ou juste un looser atteint de la folie des grandeurs?

________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Image
Impurs
David Vann

J'avais lu avec un tel délice Sukkwan Island; ceux qui ont lu ce livre, accrochez vos tuques avec la lecture d'Impurs.
T O T A L E M E N T différent au point que je me demandais si c'était bien le même auteur. Pas seulement le sujet mais la façon de le traiter.

Résumé, 4" couverture:
Été 1985. Dans la vieille demeure familiale, en plein coeur de la Vallée Centrale de Californit, Galen vit seul
avec sa mère. Tandis que celle-ci s'attache à faire revivreun passé idéalisé et l'étouffe d'un amour
oppressant, le jeune homme tente de trouver refuge dans la méditation. Son existence et celle de sa mère
sont rythmées par les visites inopportunes de sa tante et de sa cousine trop sexy, et par celles qu'ils rendent à sa riche grand-mère dont la mémoire défaille. Mais l'accumulation de rancoeurs entre les deux soeurs et l'obsession de Galen pour sa cousine ne tarderont pas à les mener au bord de l'explosion. Une fois que la noirceur de chacun sera révélée au grand jour, rien ne pourra plus les préserver du pire.

Après Désolations et Sukkwan Island, prix Médicis étranger 2010, David Vann nous entraîne dans la
fournaise californienne. Il livre un roman hatelant sur la folie et la lente descente aux enfers d'un jeune homme à l'esprit torturé. Le nouveau tour de force d'un romancier exceptionnel.


J'avoue avoir été très très surprise par cette lecture parfois de dimension torride sexuellement, je ne m'y attendais pas du tout. Ni à la chaleur oppressante de la Californie. Dès le début du livre on sent la rancoeur dans la famille, au delà de l'image jolie. Suzie veut maintenir une vie idéalisé donnant l'image d'une famille unie, et elle bloque l'utilisation de l'argent de la mère placée en foyer pour vieux de sorte que les deux jeunes, Jennifer et Galem ne peuvent aller étudier. Jennifer se met en frais de dépuceler Galem et elle lui en fait baver. La vengeance de Galem sera terrible.

Se lit bien, oui mais tellement surprenant...

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Image
Quelques pas dans l'éternité.
Jean-François Beauchemin.

Cet auteur écrit ce que je voudrais écrire bien souvent...J'avais lu plusieurs livres de lui, dont "La fabrication de l'aube" qui m'avait tellement donné. J'aurais voulu écrire chaque ligne.
J'avais adoré aussi "Comme enfant je suis cuit"
Celui-ci, pour dire l'effet qu'il me fait je le cite, page 143: "Les profonds jardins qu'ils arrosent ressemblent au mien"

J'ai souligné de partout et pourtant c'est comme une lecture personnelle, pas pour tout le monde, pas pour les jeunes en tout cas je pense.
Je suis entrée dans ce livre comme si j'entrais en moi, avec mes interrogations sur l'âge et les défaillances qui s'amènent, le recul de l'âge.
Cet auteur provoque l'intériorité. Je l'ai lu seule, isolée des autres pour bien me concentrer. Cette lecture ne souffre pas d'interruption extérieure tant je voulais tout prendre.
Ce n'est ni un roman, ni un essai littéraire, ce sont des notes de l'auteur d'une rare authenticité, il a la conscience très présente de la "finitude" de la vie sans être morbide ou triste.
Allons vers l'homme et émerveillons nous de la vie.

J'ai un immense respect pour cet écrivain qui entre dans ma vie par la porte secrète et m'amène à une réflexion profonde.

Mais je suis loin d'être certaine que c'est aussi bon pour tout le monde.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________

Image
"Les gens heureux lisent et boivent du café"
Agnès Martin-Lugand

Avec le titre, et l'idée du café littéraire, plus l'image de la couverture, je me suis dit que je tenais un très bon livre sans doute. Quand je l'ai acheté je venais de terminer un Véronique Olmi et j'ignore pourquoi j'ai cru retrouver la même grande qualité d'écriture.
J'ai aimé les descriptions de l'Irlande (L'héroïne s'exile en Irlande pour recommencer sa vie grandement perturbée par deux décès) les belles description des vents, des paysages, de la nudité des lieux...cela m'enchantait.
Puis... ben l'histoire d'amour prévisible vient un peu gâcher le tableau... prévisible mais non au final pas prévisible!!!!!!! Pas la fin qu'on souhaite de premier abord, puis finalement oui.
Les paysages de ce pays sont trop peu évoqués, et l'histoire tourne en historiette d'amour qui me déplaît souverainement comme style.

Bref je croyais tenir un livre très très prometteur dans une beauté sauvage... et bof non, pas du tout du tout.

DÉCEPTION.
"On n'a pas un coeur pour les humains Et un coeur pour les animaux. On a un coeur, ou on n'en a pas!" Alphonse de Lamartine

Avatar du membre
Diane
Membre du comité de jumelage
Membre du comité de jumelage
Messages : 3949
Enregistré le : sam. 20 avr. 13, 12:22

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Diane » lun. 29 sept. 14, 0:10

Encore un....

Image
Big Brother
Lionel Shriver

L'auteur du livre choc: "Il faut qu'on parle Kevin" livre que j'ai adoré, (l'auteur est brillante et si bien articulée dans ses textes.) nous livre ici l'histoire d'une obésité morbide et de liens familiaux tout tordus.
Se lit un brin comme un thriller, et nous fait réaliser encore davantage le sort des obèses dans une société obsédée par la minceur.
Chez-nous , la nourriture et le poids sont la grande obsession de l'heure, nous avons des dizaines d'émissions de cuisine et de perte de poids, d'un côté on nous pousse à s'empiffrer de l'autre à maigrir sinon on se sent coupable.

L'humour vient parfois sauver la lourdeur du drame qui se joue entre Édison et sa soeur Pandora, mais Lionel Shriver ne manque pas de nous asséner un coup de massue avec tout un rebondissement à la fin du récit.
Je ne suis pas certaine d'endosser ce coup de massue, pas sûre du tout que ça me plaise mais c'est tout de même important. Avec cette auteur les contes de fée ont la vie dure. Ça ça me plaît. Elle ne laisse aucune chance à ses personnages.

Ce livre forcément nous oblige à nous poser des questions sur la société de consommation. C'est une histoire trop longue à mon avis.
Mais c'est peut-être moi qui appréhendait, car il me semblait impossible de frapper aussi fort que "Il faut qu'on parle Kevin", la barre était très très haute. Ne pas comparer.

Endos du livre:
Après, entre autres, Il faut qu'on parle de Kevin, la nouvelle bombe de Lionel Shriver. Toute sa verve sarcastique, sa profondeur d'analyse, son esprit de provocation dans un roman choc partiellement autobiographique sur un sujet brûlant d'actualité : notre rapport névrotique à la nourriture, et son corollaire, l'obésité alarmante dans nos sociétés occidentales.

Femme d'affaires en pleine réussite, mariée à Fletcher, un artiste ébéniste, belle-mère de deux ados, Pandora n'a pas vu son frère Edison depuis quatre ans quand elle accepte de l'héberger.
À son arrivée à l'aéroport, c'est le choc : Pandora avait quitté un jeune prodige du jazz, séduisant et hâbleur, elle découvre un homme obèse, contraint de se déplacer en fauteuil, négligé, capricieux et compulsif. Que s'est-il passé ? Comment Edison a-t-il pu se laisser aller à ce point ? Pandora a-t-elle une part de responsabilité ?
Entre le très psychorigide Fletcher et le très jouisseur Edison, la tension ne tarde pas à monter et c'est Pandora qui va en faire les frais. Jusqu'à se retrouver face au pire des dilemmes : choisir entre son époux et son frère.

Qui aura sa préférence ? Pourra-t-elle sortir son frère de la spirale dans laquelle il s'est enfermé ? Edison le veut-il seulement ? Peut-on sauver malgré eux ceux qu'on aime ?
"On n'a pas un coeur pour les humains Et un coeur pour les animaux. On a un coeur, ou on n'en a pas!" Alphonse de Lamartine

Avatar du membre
Diane
Membre du comité de jumelage
Membre du comité de jumelage
Messages : 3949
Enregistré le : sam. 20 avr. 13, 12:22

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Diane » sam. 04 oct. 14, 22:49

Image
L'Exception
Audur Ava Olafsdottir.

J'avais lu Rosa Candida et l'Embellie d'elle. Des merveilles. Celui ci est un livre coup de coeur, une lecture que je qualifierais de délicieuse.
Un petit bijou pour moi. Il se lit tellement bien, petits chapitres courts, concis.
Beaucoup de gens n'aiment pas, moi j'adore tout plein tout plein.

Résumé : Dans le vacarme ordinaire d’un réveillon à Reykjavík, entre feux d’artifice et bouchons de champagne, Maria n’entend rien de ce que Floki, son mari, lui annonce. Grave décision longtemps mûrie : il la quitte pour un autre. Car la personne qu’il aime n’est autre que son collègue à l’Institut de recherche mathématique où ils mènent tous deux des investigations sur la théorie du chaos. Jusqu’à cette heure précise, Maria était encore une jeune femme rayonnante, flanquée d’adorables jumeaux, dans l’impeccable félicité de sa petite famille.

Passé la stupeur et le désarroi commence pour la narratrice l’enchaînement quasi inéluctable des états psychologiques liés à la séparation. Mais dans la nuit de l’hiver polaire, Perla est là, charitable voisine d’à peine un mètre vingt, co-auteur de romans policiers et conseillère conjugale. Comme les lutins des sagas, Perla surgit à tout moment de son appartement de l’entresol pour secourir fort à propos la belle géante délaissée, dont les mésaventures répondent étrangement au traité sur le bonheur matrimonial qu’elle est en train d’écrire…



Après l’immense succès de Rosa candida et de l’Embellie, merveilleux viatiques que l’on garde si durablement en mémoire et au cœur, Auður Ava Ólafsdóttir nous revient avec l’Exception, poursuivant son étude des mœurs de la société islandaise à travers un personnage bousculé par le sort qui prend sur lui, avec esprit et humour, toutes les méchantes drôleries de l’inconstance humaine. Vrai bain de jouvence littéraire, son œuvre ressemble à la vie.


Bref encore une lecture facile d'une écriture superbe. J'ai aimé. Coup de coeur.
"On n'a pas un coeur pour les humains Et un coeur pour les animaux. On a un coeur, ou on n'en a pas!" Alphonse de Lamartine

Avatar du membre
jazzygirlqc
Modération
Modération
Messages : 11231
Enregistré le : mar. 30 janv. 07, 13:10
Localisation : Bassan, France

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par jazzygirlqc » dim. 05 oct. 14, 8:35

Tsé quoi, ma didi...tu devrais faire critique littéraire ! :yes: Tes résumés nous donnent envie de lire (moi qui ne lis plus beaucoup maintenant) ! :tiptop:
Pop t'Art ! :mrgreen:

Avatar du membre
Lorelei
Administration
Administration
Messages : 82197
Enregistré le : lun. 16 mai 05, 11:50
Contact :

Re: [Série] Vous lisez quoi en ce moment ? II

Message par Lorelei » dim. 05 oct. 14, 11:02

ImageImage

suite à cette émission dont je vous avais parlé, j'ai acheté le livre, et je n'ai pas été déçue.
Il m'a ouvert le coeur et les yeux, sur ce que je fais de ma vie, sur le passé à lâcher pour aller de l'avant libre et sereine.
Cela m'aide à faire un bilan sur moi-même;
Le livre se lit très vite, tout en ayant de la légèreté comme de la profondeur.
J'ai adoré ! :coeur5:
"On reconnait le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite les animaux" Gandhi

Image

Répondre

Retourner vers « Le café des lettres et de la philo »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités