Page 1 sur 1

Ce cher Jean de la Fontaine

Posté : ven. 24 nov. 17, 11:28
par rouroux
Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter
Pour dormir, et pour écouter
D'où vient le vent, il laisse la Tortue
Aller son train de Sénateur.
Elle part, elle s'évertue ;
Elle se hâte avec lenteur.


Je n'ai jamais oublié la dernière strophe de l'extrait affiché, à la ligne 19ème.
Elle résume bien à quel point Jean de La Fontaine fut un génie de la périphrase. Nous ne sommes pas loin d'un oxymore non plus, qu'en pensez-vous ? En fait, on comprend tout de son handicap chez notre amie tortue, et ce, en seulement en huit syllabes ! En lisant, on voit l'animal et on sait à quel point sa peine ne se trouve qu'en ses pattes et non dans sa tête. Il a tout dit et de quelle manière ! Soixante ans après elle me retient encor' rien que par son originalité. En fait, on peut aussi dire que c'est une phrase-image. Alors certes, vous me rétorquerez qu'il en est ainsi dans tout son livre de fables et vous n'auriez pas tort. D'ailleurs j'aime m'y replonger, c'est tout simplement rafraîchissant.
:readF:

Re: Ce cher Jean de la Fontaine

Posté : ven. 24 nov. 17, 18:57
par haddock
Elle se tâte avec lenteur ? :fou:
Ah non..j'ai lu trop vite... :mrgreen:

Sinon oui , quelle façon géniale de dire que la tortue même lente, est plus efficace que le lapin agité.. :mrgreen:
Ne serait ce pas le lapin qui aurait un handicap ?

Re: Ce cher Jean de la Fontaine

Posté : sam. 25 nov. 17, 9:47
par rouroux
oui, c'est un ventard :yep2:

Re: Ce cher Jean de la Fontaine

Posté : lun. 27 nov. 17, 20:31
par haddock
Dans vantard, il y a "tard"....ce qui expliquerait son arrivée tardive :yep2: :mdr: :-p ...peut être...

Re: Ce cher Jean de la Fontaine

Posté : mar. 28 nov. 17, 8:03
par Sedna
« La Fontaine,une école buissonnière «  d’Eric Orsenna. Ne l’achetez pas :roll: ou alors attendez qu’il sorte en livre de poche!
Que des banalités ! !siffle!