Roman Polanski remporte son procès

Image Toutes les représentations d'art vivant et sur leurs créateurs et leurs acteurs : Concerts, Musique, Cinéma, etc.
Répondre
Avatar du membre
Lorelei
Administration
Administration
Messages : 85679
Enregistré le : lun. 16 mai 05, 11:50
Contact :

Roman Polanski remporte son procès en diffamation

Message par Lorelei »

Roman Polanski remporte son procès en diffamation contre Conde Nast

Image

LONDRES (AFP) - Roman Polanski a remporté vendredi à Londres le procès en diffamation qu'il a engagé contre le groupe de presse américain Conde Nast, qui l'avait décrit en train de séduire un mannequin scandinave quelques jours après le meurtre tragique de sa femme Sharon Tate.

Au terme de ce procès qui a beaucoup tourné autour de son libertinage, le cinéaste français d'origine polonaise, qualifié de "prédateur sexuel cynique" par les avocats de Conde Nast, a remporté des indemnités de 50.000 livres (75.000 euros).


Agé de 71 ans, l'auteur du Pianiste, de Tess et de Chinatown a témoigné par lien vidéo depuis la France où il réside.
Il ne s'est pas rendu à Londres car il craignait d'être arrêté et extradé aux Etats-Unis, où il est recherché depuis 1977 pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure de treize ans.
Le magazine Vanity Fair, appartenant au groupe Conde Nast, avait publié en juillet 2002 un article affirmant que Polanski avait fait des avances à une "beauté suédoise" très peu de temps après le meurtre de sa femme Sharon Tate.
Enceinte de huit mois, l'actrice avait été assassinée sauvagement en août 1969 avec quatre de ses amis par "The family", la bande de Charles Manson.
Le magazine avait affirmé initialement que la scène s'était passée avant même l'enterrement de Sharon Tate. Il a ensuite indiqué que les faits s'étaient produits après les funérailles, mais a maintenu l'essentiel de l'hitoire.
"Fasciné par son numéro, je l'ai regardé alors qu'il glissait sa main le long de sa cuisse et commençait un long baratin mielleux qui s'est terminé avec la promesse: 'Je ferai de toi une nouvelle Sharon Tate'", décrivait un témoin cité par Vanity Fair.
Selon Polanski, cet article lui attribuait une "conduite monstrueuse" et "une indifférence à la mémoire de sa femme à couper le souffle", notamment en suggérant qu'il utilisait le nom de sa femme décédée pour séduire des filles.
Dans un communiqué, Polanski s'est déclaré vendredi "satisfait du verdict".
"Trois ans de ma vie ont été interrompues. Trois ans pendant lesquelles je n'ai eu d'autre choix que de revivre les horribles événements d'août 1969, les meurtres de ma femme, du fils qu'elle attendait et de mes amis", a-t-il déclaré.
"Je trouve extraordinaire qu'un homme qui vit en France puisse poursuivre devant un tribunal britannique un magazine publié en Amérique", a réagi Graydon Carter, le rédacteur en chef de Vanity Fair après l'énoncé du verdict.
"Moi-même père de quatre enfants dont une fillette de douze ans, je trouve scandaleux que cet article soit considéré comme diffamatoire, étant donné que M. Polanski ne peut pas être présent parce qu'il a couché avec une fille de treize ans il y a un quart de siècle", s'est-il insurgé.
De fait, la vie libertine de Polanski a été au centre du procès, qui a fait revivre l'ambiance des "Swinging Sixties", l'époque de la libération des moeurs avant l'apparition du sida.
Roman Polanski a reconnu avoir eu beaucoup d'aventures pendant son mariage avec Sharon Tate et même à peine un mois après la mort de celle-ci.
"La mort de Sharon et de mes amis a été une tristesse incommensurable. Dans de tels moments, certaines personnes se tournent vers les drogues, d'autres vers l'alcool, certains vers des monastères. Pour moi c'était le sexe", a-t-il expliqué.
L'actrice Mia Farrow, qu'il a rencontrée sur le tournage de Rosemary's Baby, son épouse actuelle Emmanuelle Seignier et Debra Tate, la soeur de son ex-femme, ont témoigné à Londres en sa faveur.

Le magistrat avait conclu le procès en déclarant qu'il ne s'agissait pas de juger "le mode de vie" et la "morale" de Polanski, mais d'établir la vérité.
Le jury, composé de neuf hommes et trois femmes a discuté pendant quatre heures et demie pour parvenir à son verdict, à l'unanimité.
"On reconnait le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite les animaux" Gandhi

Opaline
Docteur Honoris Causa
Docteur Honoris Causa
Messages : 65402
Enregistré le : lun. 16 mai 05, 12:15

Message par Opaline »

Sont toujours à juger les autres ces ricains. Hypocrisie des "bien-pensants"

Avatar du membre
Lorelei
Administration
Administration
Messages : 85679
Enregistré le : lun. 16 mai 05, 11:50
Contact :

Message par Lorelei »

Et excès de puritanisme bien connu hélas.
"On reconnait le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite les animaux" Gandhi

Avatar du membre
Danaelle
Membre du comité de jumelage
Membre du comité de jumelage
Messages : 4147
Enregistré le : lun. 06 juin 05, 11:38
Localisation : Belgique
Contact :

Message par Danaelle »

Mais rien qu'en facade le puritanisme, quand on voit ce qui se passe derrière, quelle hypocrisie!

mpil
Médaille d'honneur
Médaille d'honneur
Messages : 2377
Enregistré le : dim. 03 juil. 05, 22:08

Message par mpil »

Danaelle a écrit :Mais rien qu'en facade le puritanisme, quand on voit ce qui se passe derrière, quelle hypocrisie!
hypocrisie la plus totale

la majorité des sites pornos sur le net sont américains.

et après ils vont prier et donner des lecons aux autres.

!toilett! !toilett! !toilett! !toilett! !toilett!

Avatar du membre
Angela
Locataire
Locataire
Messages : 161
Enregistré le : sam. 02 juil. 05, 1:26

Message par Angela »

On dirait qu'il est presque aussi répugnant que notre sarko à nous :roll:

Répondre

Retourner vers « Le Zénith Paradiso, télévision, cinéma, musique, spectacles »