Un député UMP demande l'interdiction d'une chanson

Image Toutes les représentations d'art vivant et sur leurs créateurs et leurs acteurs : Concerts, Musique, Cinéma, etc.
Répondre
Opaline
Docteur Honoris Causa
Docteur Honoris Causa
Messages : 65402
Enregistré le : lun. 16 mai 05, 12:15

Un député UMP demande l'interdiction d'une chanson

Message par Opaline » lun. 15 août 05, 8:10

Un député UMP demande l'interdiction d'une chanson

NOUVELOBS.COM | 12.08.05 | 19:30

François Grosdidier, député UMP, demande l'interdiction de la chanson "FranSSe", du rappeur Monsieur R, qui, avec son clip, constitue selon lui "une incitation au racisme et à la haine". Le clip utilise des images d'archives de discours de Chirac.

L e député UMP de la Moselle François Grosdidier a annoncé vendredi 12 août qu'il avait demandé au garde des Sceaux Pascal Clément d'engager des poursuites contre le rappeur Monsieur R et d'interdire la diffusion d'une de ses chansons, "FranSSe", et de son clip qui constituent, selon lui, "une incitation au racisme et à la haine".
"La chanson et le clip du rappeur Monsieur R intitulés "FranSSe" et classés 'coup de cœur' par la Fnac constituent une incitation au racisme et à la haine", affirme le député dans un communiqué. Pour lui, ce "message, reçu par des jeunes déstructurés ou paumés de nos quartiers, peut légitimer chez eux au mieux l'incivilité, au pire le terrorisme".

Deux femmes nues se frottant au drapeau tricolore

François Grosdidier cite ensuite quelques paroles de la chanson incriminée qui contient des paroles injurieuses envers la France, qualifiée de "garce" et de "salope", l'Etat et la police.
Il décrit ensuite le clip dans lequel, dit-il, "la France est représentée par deux femmes nues qui s'exhibent en se frottant au drapeau tricolore" et où "les amalgames tendent à assimiler la France au 3ème Reich".


Le clip reprend aussi de larges extraits du discours de Jacques Chirac lors de son élection en 1995, ou encore d'une rencontre entre le président et le dictateur de RDCongo Mobutu.
Cité par le journal Libération vendredi, Monsieur R se défend en affirmant: "quand je parle de la France, je ne parle pas des Français mais des dirigeants d'un Etat qui, de l'esclavage à la colonisation, nous exploite".

Affaire Sniper

Mi-juin, le tribunal correctionnel de Rouen avait relaxé les rappeurs du groupe Sniper, poursuivis par le ministère de l'Intérieur pour des paroles de leur chanson "La France". Accusés d'avoir "incité à blesser et tuer les fonctionnaires de police et représentants de l'Etat" lors d'un concert sans incident en 2004, ils risquaient jusqu'à cinq ans de prison et 45.000 euros d'amende.
La substitut du procureur de la République, Véronique Berthiau-Jezequel, avait elle-même demandé la relaxe. Elle avait estimé que l'élément matériel d'une provocation non suivie d'effet était établi.
Il s'agit des paroles chantées: "On n'est pas dupes, en plus on est tous chauds, pour mission exterminer les ministres et les fachos" et "Frères je lance un appel, on est là pour tout niquer, leur laisser des traces et des séquelles avant de crever".
Mais comme ces paroles ont été chantées devant un public qui connaît "La France" "par coeur", on ne saurait retenir d'"élément intentionnel de provocation susceptible d'inciter un public averti à la violence", avait-elle ajouté.

mpil
Médaille d'honneur
Médaille d'honneur
Messages : 2377
Enregistré le : dim. 03 juil. 05, 22:08

Message par mpil » lun. 15 août 05, 9:08

Je suis partagé entre liberté d'expression, et incitation à la haine.

Attention à la dérive laxiste anglaise qui conduit à laisser des ayatollahs en puissance s'exprimer en public !

Non à la censure, Oui à l'interdiction de ce genre de propos.

Si la France ne leurs convient pas, qu'ils quittent donc le pays... en avion... charter...

Je choisi la compagnie... :mrgreen:

Opaline
Docteur Honoris Causa
Docteur Honoris Causa
Messages : 65402
Enregistré le : lun. 16 mai 05, 12:15

Message par Opaline » lun. 15 août 05, 9:29

Je souscris

Répondre

Retourner vers « Le Zénith Paradiso, télévision, cinéma, musique, spectacles »