Et maintenant l'heure des comptes à Londres !

Image Tous les sports, ainsi que les activités de plein air.
Répondre
Avatar du membre
Perpilim
Conseil Général
Conseil Général
Messages : 7434
Enregistré le : dim. 29 oct. 06, 17:48

Et maintenant l'heure des comptes à Londres !

Message par Perpilim »

12 milliards d'euros c'est le coût des jeux à Londres (au demeurant très réussis)...le problème c'est que l'estimation première était de 4 milliards.....Cameron va devoir expliquer aux Anglais comment on en est arrivé là et surtout qui va payer ? :ticoeil:

Avatar du membre
dreamer
Administration
Administration
Messages : 29225
Enregistré le : mar. 13 févr. 07, 6:28
Contact :

Re: Et maintenant l'heure des comptes à Londres !

Message par dreamer »

Les grecs payent encore leurs jeux ...On l'a échappé belle !! !siffle!
Dans la vie, tu as deux choix le matin :
- soit tu te recouches pour poursuivre ton rêve
- soit tu te lèves pour le réaliser ...

Avatar du membre
haddock
Conseil Régional
Conseil Régional
Messages : 12323
Enregistré le : lun. 07 nov. 11, 15:06

Re: Et maintenant l'heure des comptes à Londres !

Message par haddock »

Il n'y a rien de pire que les dettes de jeux... :-)

Avatar du membre
YANOU
Conseil Général
Conseil Général
Messages : 5225
Enregistré le : ven. 06 mars 09, 21:20
Localisation : Villeneuve-lès-Béziers FRANCE

Re: Et maintenant l'heure des comptes à Londres !

Message par YANOU »

dreamer a écrit :Les grecs payent encore leurs jeux ...On l'a échappé belle !! !siffle!
:tiptop:
''Nous sommes tous ignorants, mais nous n'ignorons pas les mêmes choses''(A.Einstein )

Avatar du membre
Perpilim
Conseil Général
Conseil Général
Messages : 7434
Enregistré le : dim. 29 oct. 06, 17:48

Re: Et maintenant l'heure des comptes à Londres !

Message par Perpilim »

dreamer a écrit :Les grecs payent encore leurs jeux ...On l'a échappé belle !! !siffle!

C'est bien mon avis....mais connaissant la perfidie d'Albion, les Anglais sont capable de venir pleurer aux portes de l'Europe !

Avatar du membre
jvincent
Conseil Général
Conseil Général
Messages : 6619
Enregistré le : sam. 07 oct. 06, 22:06

Re: Et maintenant l'heure des comptes à Londres !

Message par jvincent »

12 000 000 000 :fou: :fou: :fou: :fou: :fou:

OUI on l'a echappé belle
mais c'est irrealisable ....12 000 000 000 je n'en reviens pas

y a quoi pour 12 milliards?
non 3 semaines de JEUX mais encore ....
C'est enorme !!!
C'est gigantesque
c'est impossible a payer

j'ai pas eu le temps de regarder une seule fois une quelconque epreuve ....c gaché :-)

qui paye en effet

faut laisser organiser les Chintok et les Arabes plein de petrole

Avatar du membre
Jadee
Médaille d'honneur
Médaille d'honneur
Messages : 2892
Enregistré le : sam. 21 janv. 12, 16:59
Localisation : Québec

Re: Et maintenant l'heure des comptes à Londres !

Message par Jadee »

Dépôt du rapport sur le coût des Jeux Olympiques de Montréal

[5 juin 1980]

Le juge Albert H. Malouf dépose à l'Assemblée nationale le rapport de la Commission d'enquête sur le coût des Jeux de la XXIe olympiade.

Dans ses conclusions, le rapport du juge Malouf exonère l'ex-premier ministre Robert Bourassa de la responsabilité des coûts astronomiques occasionnés par la tenue des Jeux de 1976. Par contre, le maire de Montréal, Jean Drapeau , et l'architecte Roger Taillibert sont pointés du doigt. Selon le juge, l'administration montréalaise aurait fait preuve d'une «incroyable incurie». Le rapport de la commission écorche aussi au passage le Parti libéral du Québec dont la caisse aurait bénéficié des largesses de deux firmes qui ont obtenu des contrats avant les Jeux. Soulignons que, selon les chiffres fournis par les experts de la commission, le coût des Jeux Olympiques serait passé de 310 millions de dollars, en 1972, à plus de 1,3 milliards de dollars, en 1976. Le maire Drapeau promettra aux journalistes de publier éventuellement une réponse détaillée au rapport de la commission. Ce voeu demeurera cependant lettre morte.

http://www.bilan.usherb.ca/bilan/pages/ ... 20165.html

Par exemple, la cartouche de cigarette est à $55.10 ! ( pour payer encore ces jeux en 2012 ) :tetmur:
« L'amitié est un trésor qui ne s'achète pas, mais que l'on donne sans compter.»

elle

Re: Et maintenant l'heure des comptes à Londres !

Message par elle »

Jadee a écrit : Par exemple, la cartouche de cigarette est à $55.10 ! ( pour payer encore ces jeux en 2012 ) :tetmur:
Le stade est cependant payé depuis 2006...

Avatar du membre
YANOU
Conseil Général
Conseil Général
Messages : 5225
Enregistré le : ven. 06 mars 09, 21:20
Localisation : Villeneuve-lès-Béziers FRANCE

Re: Et maintenant l'heure des comptes à Londres !

Message par YANOU »

elle a écrit :
Jadee a écrit : Par exemple, la cartouche de cigarette est à $55.10 ! ( pour payer encore ces jeux en 2012 ) :tetmur:
Le stade est cependant payé depuis 2006...
ça fait 30 ans ça .... :peur!
''Nous sommes tous ignorants, mais nous n'ignorons pas les mêmes choses''(A.Einstein )

Avatar du membre
Jadee
Médaille d'honneur
Médaille d'honneur
Messages : 2892
Enregistré le : sam. 21 janv. 12, 16:59
Localisation : Québec

Re: Et maintenant l'heure des comptes à Londres !

Message par Jadee »

dreamer a écrit :Les grecs payent encore leurs jeux ...On l'a échappé belle !! !siffle!
Les premiers ? :mrgreen:
« L'amitié est un trésor qui ne s'achète pas, mais que l'on donne sans compter.»

Avatar du membre
Jadee
Médaille d'honneur
Médaille d'honneur
Messages : 2892
Enregistré le : sam. 21 janv. 12, 16:59
Localisation : Québec

Re: Et maintenant l'heure des comptes à Londres !

Message par Jadee »

elle a écrit :
Jadee a écrit : Par exemple, la cartouche de cigarette est à $55.10 ! ( pour payer encore ces jeux en 2012 ) :tetmur:
Le stade est cependant payé depuis 2006...
A quel prix ! :ticoeil:

Le chantier du Parc olympique, berceau de la corruption au Québec, selon Roger Taillibert

La corruption et la collusion qui sévissent dans l'industrie de la construction au Québec se sont érigées en système dans les années 1970, lors de la construction du Stade olympique de Montréal, soutient l'architecte français Roger Taillibert.

Dans un entretien accordé au quotidien Le Devoir, l'architecte du Parc olympique estime que « la naissance du vol, du rejet du travail bien fait et du sabotage » s'est opérée au Québec lors de la construction du Parc olympique.

Il ajoute que ce système basé sur la corruption et la collusion se serait par la suite étendu et raffiné avec le temps et la croissance des firmes d'ingénierie au Québec.

Roger Taillibert, qui visite régulièrement le Québec, où il a une maison, s'intéresse de près aux problèmes qui sévissent dans l'industrie de la construction dans la province.

Il affirme par ailleurs au Devoir que les conclusions du rapport de Jacques Duchesneau, ex-directeur de l'unité anticollusion au ministère des Transports, n'ont fait que confirmer son idée que ce sont les firmes d'ingénierie qui sont « au centre du stratagème ».

Un stratagème qui consiste, selon lui, en fin de compte à garnir les carnets de contrat des firmes d'ingénierie et en retour les caisses de partis politiques.

Un parc olympique 5 fois plus cher que prévu


Rappelons qu'à l'origine le projet de stade et de parc qu'avait proposé M. Taillibert pour la tenue des Jeux olympiques de Montréal, en 1976, devait coûter au total 250 millions de dollars. En tout, il aura coûté plus 1,3 milliard de dollars aux contribuables québécois.

En 1977, le gouvernement de René Lévesque avait confié à une commission d'enquête présidée par le juge Albert Malouf le mandat de faire la lumière sur ce fiasco financier.

Rien n'a changé, selon Taillibert

Le rapport des commissaires avait révélé l'existence de vols, de fraudes et de détournements de matériaux à grande échelle sur le chantier des installations olympiques.

Le rapport Malouf faisait aussi état de corruption, de mauvaise planification des travaux et de liens entre l'attribution de certains contrats à des firmes d'ingénierie et la caisse du Parti libéral du Québec de l'époque.

Aujourd'hui âgé de 85 ans, Roger Taillibert estime que ce système, qu'il compare à une « maladie », a toujours cours au Québec où les « affaires » sont toujours attribuées, selon lui, en échange d'une rétribution à ceux qui les accordent
http://www.radio-canada.ca/regions/Mont ... tion.shtml
:malade:
« L'amitié est un trésor qui ne s'achète pas, mais que l'on donne sans compter.»

Répondre

Retourner vers « Le stade municipal »