Francophonie : la chasse aux anglicismes

Image Image Image Image Image Image Image Image Image Découvrons la francophonie vécue par les amis francophones du forum et son actualité
Répondre
Avatar du membre
Lorelei
Administration
Administration
Messages : 84290
Enregistré le : lun. 16 mai 05, 11:50
Contact :

Francophonie : la chasse aux anglicismes

Message par Lorelei » ven. 28 mars 14, 10:17

Francophonie : teaser, hashtag, vintage... la chasse aux anglicismes

Image

La vieille bataille contre les mots empruntés à l'anglais est de mise alors que la Semaine de la francophonie s'achève dimanche. L'occasion de faire le tour des recommandations officielles en dix exemples


Êtes-vous open à l'usage des termes anglais, ou carrément stressé par tout anglicisme intempestif à l'approche du week-end? Éternelle pomme de discorde entre francophiles, les mots anglais qui gagnent notre langue ont leurs adeptes et leurs détracteurs. Bien sûr, il y a les classiques parking et hamburger. Mais également les plus récents live, pitch et autres rush. Du charabia pour vous? Le Figaro vous propose une sélection de dix anglicismes auxquels la Commission générale de terminologie et de néologisme a attribué un équivalent français recommandé, et consultable sur le site FranceTerme.

FranceTerme propose un grand nombre d'équivalents français par thématiques -biologie, culture, physique, sports...- accessibles par mots clés. L'exercice a cependant une limite: le site s'intéresse surtout aux mots de jargon, liés à des domaines professionnels. Mais quid des vocables anglais issus d'expressions anglo-saxonnes ou de marques -à commencer par le verbe «Googler»- repris par les jeunes ou moins jeunes générations? Pas de trace de «c'est la loose», «je suis dans le rush», «ASAP» (as soon as possible, aussi vite que possible), «c'est un fake» ou encore le magistralement francisé «c'est badant» hérité du terme «bad» (mauvais, triste). Difficile à suivre? C'est vrai, c'est un peu space, mais tellement hype.

• Playlist

D'une simplicité à l'autre, ce mot s'est multiplié dans les bouches francophones. La simplicité de l'anglais d'abord, qui accole «play» (lecture) à «list», pour évoquer une liste de lecture. La simplicité de l'usage ensuite, qui veut que les logiciels informatiques et l'anglais répandus dans le monde culturel donnent lieu à l'utilisation massive de ce terme. À bannir, selon la Commission générale de terminologie, qui promeut l'usage de «sélection» pour le remplacer.

• Vintage

Voilà un terme que certains francophiles pourraient attribuer aux puristes du français. Ce style passé, associé au grain des photos de polaroïd, devrait être qualifié de rétro, juge la commission. Les objets datés pourraient également être caractérisés par la locution «à l'ancienne». Une expression qui peut qualifier autant la technique de fabrication que le style, et qui traduit donc approximativement le concept de «vintage».

• Talk-show

Êtes-vous un adepte des débats-spectacles? C'est ainsi qu'il est recommandé de nommer les talk-shows, émissions télévisées mêlant discussion et divertissement sur des sujets de société entre un animateur et ses invités. Le terme moins caricatural d'émission-débat est également approuvé.

• Hacker

Connaissez-vous des fouineurs? Pas ceux qui laissent attiser leur curiosité de voisinage, mais bien ceux qui ont un clavier au bout des doigts. La recommandation de la délégation générale à la langue française est en effet d'utiliser ce mot pour qualifier les pirates qui s'immiscent dans les systèmes informatiques. Il ne semble pas cependant que les Anonymous aient, pour l'heure, une traduction officielle.

• Live


Au départ très lié au domaine de la musique, c'est au tour des médias d'user et d'abuser du live avec l'évolution d'Internet. Un live n'est autre qu'une couverture ou retransmission en direct d'un événement. Une forte occurrence que le ministère de la Culture voit d'un mauvais œil, puisqu'il remplace le «direct» ou l'expression «en direct». La commission recommande donc ces usages, ou le terme «enregistrement public» pour un disque live.

• Beach


Sur sable. Non, le site FranceTerme ne propose pas mieux que cette banale traduction du mot «plage», utilisé en sport. En vacances, oubliez le beach-volley, le beach-hockey ou le beach-tennis, optez pour le branché «volley sur sable». Sans avenir? Certainement. Pour la provoc, il reste toujours le soccer de plage dont sont adeptes les Québécois.

• Selfie

Pas encore de proposition officielle pour remplacer ce terme très récent qui s'est propagé grâce aux tweets. Ou plutôt aux minimessages. Le classique autoportrait pourrait sans doute s'appliquer, bien qu'il évoque une catégorie de peinture quelque peu trompeuse. Certains, à la rédaction du Figaro, relaient le terme egophoto, plus moderne. Il ne reste plus qu'à le proposer dans la boîte à idées, un espace dédié aux suggestions sur le site FranceTerme.

• Teaser

Encore une mauvaise habitude liée aux thématiques culturelles: les teasers, qui accompagnent souvent les bandes-annonces. Le verbe tease en anglais signifie «aguicher». FranceTerme propose donc tout simplement de diffuser des aguiches. Si le caractère un brin suranné de ce mot ne vous aguiche pas outre mesure, accroche est également un synonyme officiellement recommandé.

• Hashtag

En 2013, la Commission générale de terminologie et de néologisme s'est saisie d'un autre anglicisme hérité de Twitter, le hashtag. Association de hash (dièse), et tag (mot-clé), il désigne les mots clés cliquables utilisés sur les réseaux sociaux et distingués par la présence d'un dièse à leur début. Le terme de «mot-dièse» a été officiellement recommandé... mais pas encore adopté.

• Scripted reality

Dernier arrivé dans la longue liste des recommandations, la réalité scénarisée sera préférée par les défenseurs de la langue française à la scripted reality venue d'outre-Atlantique. Ces programmes télévisés inspirés de faits divers proposent des épisodes fictionnels tournés comme si les acteurs étaient les protagonistes réels, en empruntant aux procédés du reportage. La recommandation a été publiée au Journal officiel le 11 février.


lefigaro
"On reconnait le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite les animaux" Gandhi

Répondre

Retourner vers « L'observatoire de la francophonie »